© 2016 Cluster Maritime Martinique. 

Groupe de Synergie Réparation Navale

Dans le cadre du développement de l’activité de la réparation navale (commerce, militaire et grande plaisance) en Martinique, le Cluster a mis en place en Juin 2015 un groupe de synergie « Réparation Navale ».

 

Si les entreprises martiniquaises dans le domaine de la réparation navale sont bien présentes, leur compétence, leur structuration et leur promotion au sein d’un ensemble industriel à la fois cohérent et performant demeure un chantier important.  

 

L’intérêt premier du groupe de synergie Réparation Navales est d’augmenter le chiffre d’affaire et l’efficacité économique des entreprises puis de détecter dans son environnement les facteurs favorisant sa croissance.

Pour faire face à la concurrence réelle ou potentielle à court et à moyen terme (fiscalité différente entre les nations de la caraïbe), les entreprises doivent développer leur compétitivité.

 

L’ère est à la coopération et au rapprochement d’entreprises.

Les objectifs :

 

- développer cette filière source d’emploi et vecteur principal dans l’économie bleue martiniquaise pour devenir une filière d’excellence.

- développer des partenariats complémentaires et la coopération des compétences.

- promouvoir cette activité auprès des Armateurs Internationaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traffic maritime aux Antilles (Source Marine Traffic)

 

 

En Martinique, deux pôles majeurs et complémentaires de la réparation navale :

 

FORT DE FRANCE

 

Le bassin de radoub à Fort-de-France (180 m x 23 m) est unique dans les petites Antilles. Par l’intermédiaire du Cluster Maritime Martinique, le bassin de radoub (ENA) développe depuis Juin 2015 une nouvelle synergie industrielle importante liée à la réparation navale. Les industries gravitant autour du bassin ont pour certaines une longue expérience dans les domaines des navires de commerce et des navires militaire. Un certain nombre d’entre eux ont mis en place des systèmes qualités (ISO 9001, ISO 14001) et des agréments reconnus à l’international.

 

En travaillant de pair avec les professionnels du Marin, l’offre de service devient étoffée et permet de répondre à toutes les demandes et exigences des armateurs des navires de commerce, de la grande plaisance et des marines nationales.

 

Autour du bassin de radoub, on dénombre (liste non exhaustive), les services suivants :

 

- chaudronnerie acier / alu avec soudeurs et tôles certifiés (ENA, ACTI, D2M)

- contrôle non destructif (mesures US, NDT,…) en conformité avec l’IACS (INSTITUT DE SOUDURE)

- traitement de la coque (peinture / corrosion),

- réparation et maintenance des lignes de propulsion, système  de gouvernail, refit des hélices, etc. (SUD MOTEUR, ENA)

- réparation des chaînes d’ancre – grade Q1 à Q3 (D2M)

- réparation et maintenance de moteurs diesel marine marchande 2 temps et 4 temps (SUD MOTEUR)

- réparation et maintenance hydraulique

- révision des équipements de survie

- révision des appareils respiratoire

- révision des radeaux de survie de fabricants internationaux (LA SURVY)

- présence d’une société de classification internationale membre de l’IACS (BUREAU VERITAS)

- présence d’expert maritime marine marchande (ST JOURS EXPERT MARIT.)

- intervention de spécialistes radio marine marchande, marine nationale et grande plaisance (CENT)

- réparation sous-marine par des professionnelles reconnus (CARIBE DIVING COMPANY)

- ingénierie MCO (CEGELEC MARINE)

- fourniture et recyclage de gaz (GAZDOM)

 

 

LE MARIN

 

Fort de son nouvel aire de carénage (Carèneantilles) entièrement mis aux normes européennes en 2016, la zone du Marin complète l’offre proposée à Fort de France pour la partie Grande Plaisance. Cette zone d’activité bénéficie déjà d’un savoir-faire reconnu au niveau de la petite plaisance - la porte est désormais ouverte à la Grande Plaisance grâce à l’acquisition d’un nouveau lift de 400 tonnes permettant de sortir des yachts jusqu’à X m. 

 

Pour la réparation au niveau de la plaisance, on dénombre (liste non-exhaustive) les services suivants :

 

-les SAV de tous les fabricants de bateaux français jusqu'à 24 m

-des revendeurs, installateurs et réparateurs de moteurs hors-bord / inboard des plus grandes marques

-des voileries et gréeur

-des sociétés de chaudronnerie

-des techniciens en électricité de 12V DC à 400V

-des spécialistes en électronique embarquée.

-des sociétés spécialisé dans le froid (climatisation, frigorifique)

-des experts maritimes et assureur maritime.

-un service de révision des radeaux de survie.

-des shipchandlers offrant des produits de marques européennes et nord-américaines.

 

Ce pôle de développement est soutenu par des infrastructures inégalées dans les petites caraïbes (sécurité, hôtellerie, transport…). De plus, le trafic aérien entre la métropole et la Martinique, régulier et soutenu pendant la haute saison touristique, permet également d’importer rapidement des pièces spécifiques pour des demandes urgentes de réparation – ce point est très apprécié des armateurs.

 

Le développement de la réparation navale passerai aussi par la création d’un pôle de compétitivité à FDF.